l'audition

 

Le but final de la Scientologie n’est pas de transformer en rien l’existence totale, ni de libérer l’individu de tous les pièges tous azimuts. Le but de la Scientologie est de rendre
l’individu capable de vivre une meilleure vie selon ses propres estimations et avec ses semblables, et de jouer un meilleur jeu.

 

L’AUDITION SCIENTOLOGIQUE

La Scientologie est appliquée de nombreuses façons à de nombreux domaines. Une méthode particulière et spécialisée d’application de la Scientologie, est son utilisation sur des individus et des groupes de personnes, dans la résolution de problèmes  physiques  découlant  d’états  mentaux,  et  dans l’amélioration de leurs aptitudes et de leur intelligence. Par audition, nous entendons l’exercice verbal d’un individu (pré clair) dans des procédés de Scientologie précis. L’emploi de des procédés exige une terminologie importante et beaucoup de précision, et ils ne peuvent pas être combinés avec des pra-
tiques mentales plus anciennes, telles que la psychiatrie, la psychologie, la psychanalyse, le yoga, les massages, etc. Cependant, ces procédés sont capables d’aborder ou de traiter les mêmes maux du mental que les méthodes plus anciennes, en ajoutant que la Scientologie est la seule à pouvoir éliminer avec succès les problèmes psychosomatiques auxquels elle s’adresse. C’est la seule science ou étude connue, qui est capable de produire uniformément des augmentations considérables et marquantes, de l’intelligence et des aptitudes générales.

L’audition scientologique peut, entre autres, améliorer le quotient intellectuel d’un individu, son aptitude ou son désir de communiquer, ses attitudes sociales, sa capacité et son harmonie domestique, sa fertilité, sa créativité artistique, son temps de réaction et sa santé.

La Scientologie préventive est une autre sphère d’activité liée à l’audition. Cette branche de l’audition, permet à l’individu de ne pas avoir à adopter des états pires que ceux dont il a déjà souffert. En d’autres termes, l’évolution de penchants, de névroses, de dépendances, d’habitudes et d’activités dégradantes peuvent être arrêtées ou leurs occurrences évitées grâce à la Scientologie. Ceci se fait en auditant l’individu sur les procédés standards de Scientologie, sans prêter d’attention particulière à l’aberration impliquée.

La procédure de Scientologie est appelée « audition » ; par laquelle l’auditeur (le praticien) « écoute, estime et dirige ».
L’auditeur et le préclair (la personne qui reçoit l’audition) sont ensemble à l’extérieur ou dans un endroit calme, où ils ne seront ni dérangés ni soumis à des influences perturbatrices. Le but de l’auditeur est de donner au préclair certains ordres précis que ce dernier peut suivre et exécuter. Le but de l’auditeur est d’augmenter l’aptitude du préclair. Le code de l’auditeur est  l’ensemble  des  règles  régissant  l’activité  générale  de
l’audition. Le code est le suivant :

Le Code de l’Auditeur

1. N’évaluez pas pour le préclair.

2. N’invalidez ni ne corrigez les données du préclair.

3. Utilisez les procédés qui améliorent le cas du préclair.

4. Respectez vos rendez-vous une fois pris.

5. N’auditez pas un préclair après dix heures du soir.

6. N’auditez pas un préclair mal nourri ou qui n’est pas suffisamment reposé.

7. Ne permettez pas de fréquents changements d’auditeurs.

8. Ne compatissez pas avec le préclair.

9. Ne permettez jamais au préclair de terminer la séance de son propre chef.

10. Ne quittez jamais un préclair en cours de séance.

11. Ne vous mettez jamais en colère contre un préclair.

12. Réduisez toujours les retards de communication que vous rencontrez, par l’emploi continu de la même question, ou du même procédé.

13. Continuez toujours un procédé tant qu’il produit du changement et non pas au-delà.

14. Soyez disposé à accorder l’être au préclair.

15. Ne mélangez jamais les procédés de Scientologie avec ceux de diverses autres pratiques.

16. Maintenez la communication réciproque avec le préclair.

17. N’utilisez jamais la Scientologie pour obtenir des faveurs personnelles et inhabituelles ou une docilité inusitée de la part du préclair au profit personnel de l’auditeur.

18. Estimez le cas actuel de votre préclair avec réalisme et n’auditez pas un autre cas imaginaire.

19. N’expliquez pas, ne justifiez pas, ou n’excusez pas les erreurs de l’auditeur, qu’elles soient réelles ou imaginaires.

 

Le Code de l’auditeur régit l’activité de l’auditeur pendant les séances. L’activité du scientologue en général est régie par un autre code plus général.

 

Le Code du Scientologue

En tant que scientologue, je m’engage à respecter le code du scientologue pour le bien de tous :

1. N’écouter ni ne prononcer devant la presse, le public ou des préclairs aucun mot de dénigrement concernant mes camarades scientologues, notre organisation professionnelle ou ceux dont les noms sont étroitement liés à cette science, ni mettre en danger de telles personnes.

2. Utiliser au mieux de mes aptitudes, le meilleur de mes connaissances en Scientologie pour améliorer mes préclairs, les groupes et le monde.

3. Refuser  d’accepter  d’auditer  et  refuser  d’accepter  de l’argent de n’importe quel préclair ou groupe que je sens ne pas pouvoir aider honnêtement.

4. Décourager  de  toutes  mes  forces  quiconque  utilise  la Scientologie à des fins néfastes ou la dégrade.

5. Empêcher l’utilisation de la Scientologie dans la publicité d’autres produits.

6. Décourager la presse de dénigrer la Scientologie.

7. Employer la Scientologie pour le plus grand bien du plus  grand nombre de dynamiques.

8. Délivrer de l’audition de qualité, une formation solide et une bonne discipline aux étudiants et aux gens qui me sont confiés.

9. Refuser de révéler les secrets personnels de mes préclairs.

10  Ne pas m’engager dans des controverses inconvenantes avec des personnes mal informées sur le sujet de ma profession.

11. S’abstenir formellement de discuter du cas du préclair d’un autre auditeur, avec ce préclair, ou à portée de voix de celui-ci.

Comme on peut le voir, ces deux codes sont conçus pour protéger aussi bien le préclair que la Scientologie et l’auditeur en général. Comme ces codes sont le fruit de nombreuses années d’observation et d’expérience de la part d’un grand nombre de personnes, on peut dire qu’ils sont extrêmement importants et sans doute, complets. Le fait de ne pas les observer, a entraîné un échec de la Scientologie. La Scientologie peut faire ce qu’elle peut faire seulement lorsqu’elle est utilisée dans la limite de ces deux codes. Par conséquent, on peut voir qu’un auditeur qui introduirait des bizarreries ou d’autres pratiques dans l’audition de Scientologie peut vraiment en supprimer et anéantir les bienfaits. Tout espoir ou promesse en Scientologie  sont  subordonnés  au  bon  usage  qu’en  fait l’individu et notamment à son utilisation dans la limite de ces deux codes.

Les conditions de l’audition

Certaines conditions précises doivent prévaloir et une certaine méthodologie doit être suivie afin que l’audition puisse être bénéfique dans toute son étendue.

La première condition est probablement une bonne compréhension de la Scientologie en tant que science, et de sa mission dans le monde.

La deuxième condition serait un état d’esprit détendu de la part de l’auditeur, et la confiance que son utilisation de la Scientologie sur le préclair, ne produira pas un effet néfaste.

La troisième condition requise devrait être de trouver un préclair. Cela signifie littéralement qu’il faut découvrir quelqu’un qui accepte d’être audité et, ayant découvert quelqu’un qui le souhaite, s’assurer qu’il est conscient d’être là pour être audité.

La quatrième condition est de trouver un endroit tranquille pour auditer, en prenant toutes les précautions pour que le préclair ne soit pas dérangé, que personne n’entre à l’improviste ou que rien ne le fasse sursauter durant l’audition.